L’hiver 2019-2020 le plus froid depuis 30 ans : info ou intox ?

L’hiver 2019-2020 le plus froid depuis 30 ans : info ou intox ?

Un article qui fait fureur à cette période de l’année depuis plusieurs années… « L’hiver 2019-2020 pourrait être le plus froid depuis 30 ans » ; « La bête de l’Est arrive cet hiver ». Des titres très accrocheurs (« putaclic ») et des termes grotesques qui incitent le public à cliquer sur le lien pour satisfaire et faire peur à ce dernier.

Problème : en effet, les faux articles sont publiés par des gens qui se font passer pour des spécialistes météo alors que ce n’est pas le cas. Ainsi, les vrais météorologues en subissent les conséquences… je cite « vous savez même pas prévoir à 3 jours, alors à 3 mois ! ». Je souligne le fait qu’il est bon de choisir sa source officielle avant de crier au grand loup…

Bien que les tendances saisonnières soient un sujet encore sensible à prévoir, des progrès ont été observés ces dernières années. En effet, il est possible de déterminer dans les grandes lignes les potentielles anomalies (de températures, de précipitations et d’ensoleillement) pour un trimestre à venir. Par exemple, pour cet hiver, le trimestre décembre-janvier-février est prévu globalement plus doux, plus humide que la normale. En revanche, il est possible qu’un mois sur les 3 soit plus sec et plus froid. Elle est là la complexité de l’étude des tendances saisonnières.

Bref, en résumé : cet article qui revient chaque année est une fake news qui veut vous faire entendre ce que vous voulez écouter, à contrario des météorologues officiels qui tentent toujours au mieux d’apporter leurs expériences personnelles et leurs connaissances acquises.

2 commentaires

Bontemps Publié le20 h 50 min - 26 septembre 2019

Bonsoir Monsieur ! Contente de pouvoir mettre votre visage sur vos articles ! Je vous remercie pour vos prévisions que je lis toujours avec beaucoup d’intérêt !

VERONIQUE QUESNEL Publié le21 h 55 min - 26 septembre 2019

Merci, Benoit, pour ces précisions ; en effet, il y a toujours des incapables qui veulent se rendre intéressants et faire le buzz sur les réseaux sociaux. Laissons ces importuns à leurs délires et tenons compte des informations diffusées par de vrais professionnels !